0
0 In Les bases

L’ISO, qu’est ce que c’est ?

L’iso est le réglage de la photo-sensiblitée du capteur. Sur un appareil photo argentique, c’est la pellicule qui agissait comme capteur. 

L’ISO est le réglage de la photo-sensibilitée du capteur. Sur un appareil photo argentique, c’est la pellicule qui agissait comme capteur. 
Une fois que vous avez compris la distance focale et la vitesse d’ouverture, nous allons terminer avec la gestion de la lumière par le réglage le plus facile à comprendre, mais qui a quand même quelques subtilités à connaitre !

Le principe

Les ISO se présentent sous la forme d’un simple chiffre, allant de 100 à 3200 (6400 ou plus pour les réflex et appareils milieu de gamme). C’est en général avec la molette ou dans les principaux réglages de l’appareil qu’on le règle.

Plus le chiffre est grand, plus la photo est lumineuse  :

Puis vous pouvez comparer les différences de luminosité avec ce avant/après :

Les autres réglages de la photo : la distance focale et la vitesse d’ouverture, sont restés identique, à savoir : 1/100s et f/1.8 (grande ouverture)

Le dilemme

Parfait ! Finit les photos trop sombres, même la nuit je pourrais faire des photos claires et lumineuses !

Sauf qu’il y a une contrepartie à la lumière : le bruit. Une photo bruitée (et non pas bruyante) est une photo abimée. Ce sont des pixels parasites qui rendent la photo granuleuse, avec des petits points partout :

Sur ce zoom à 200%, on distingue bien le grain si on regarde le ciel. Plus votre boitier est performant, (et donc cher, malheureusement) moins vous aurez de grain.

Quel ISO pour quelle situation ?

100 – 400 iso

En plein jour, la lumière est souvent forte, donc un capteur peu sensible est parfait. La qualité d’image sera excellente. Idéal pour les photos :

  • En plein soleil et dehors
  • En studio avec flash

400 – 1200 iso

Cette fourchette est un bon compromis entre lumière et qualité. On l’utilise en général pour les photos :

  • En intérieur
  • En debut/fin de journée
  • Par temps nuageux

1200 – 3200+ iso

À partir de 1200 iso, si on accepte de voir du grain, et la lumière peut jaillir des endroits les plus sombres ! On l’utilise pour faire des photos :

  • La nuit
  • D’étoiles ou d’aurores boréales
  • De spectacles / concerts

Conclusion

Il ne faut pas hésiter à booster votre iso ! Au début j’avais tendance à avoir peur du grain, à vouloir des photos très lisses et détaillés. Sauf que j’ai raté beaucoup trop de photos, qui n’étaient pas rattrapables à cause du noir “cramé”, trop présent.

Donc face à des évènements imprévus, il vaut mieux sacrifier des pixels, et avoir une photo d’un souvenir mémorable !

Il est vrai que plus votre appareil photo est haut de gamme, et moins le bruit est visible. Les capteurs sont plus sensibles et performants. Mais la qualité a un prix, et le grain peut être un parti prit, pour donner de l’authenticité et de la matière à votre photo.

J’ai volontairement mis du grain sur la photos ci-dessous pour donner un effet poétique, et pour vous montrer qu’il peut être utile pour rendre les photos moins artificielles :

Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout ! J’espère que vous avez appris quelque chose en le lisant, et n’hésitez pas à me dire si vous avez des questions ou des problèmes, j’y répondrais avec plaisir !

Tu as aimé cet article ?
  •  

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire :